Organiser sa soirée Oenologique (1) : les thèmes classiques

Une soirée dégustation qui a dérapé

Envie d’une soirée sympathique, avec des amis, sans avoir à l’organiser des mois à l’avance ? Vous-vous dites, pourquoi pas une soirée Œnologique : quelques bouteilles de vin, des verres adéquats, un peu de pain, de fromage et de charcuterie, et c’est tout. Dans l’idée, rien de plus simple, et si les convives sont bien choisis et accueillis, tout ce petit monde devrait être ravi. Jusque-là pas de difficulté, mais quels vins choisir ? Décider d’un thème, d’un fil conducteur, permettra de donner un peu de lustre à la soirée, et d’éviter le glissement trop rapide dans la beuverie sympathique et avinée. Commençons dans ce billet par les thèmes les plus classiques.

La dégustation géographique et régionale

C’est la plus simple des dégustations, et une des plus faciles pour trouver des bouteilles. On choisit une région viticole, et l’on compare les vins de différentes appellations et producteurs de cette région. Evidemment, la complexité va dépendre de la précision de choix de la région. Si vous optez pour la Bourgogne, vous pouvez débuter avec une première sélection large : Un Chablis, une bouteille de Côte-de-nuit, un Côte-de-Beaune, Un vin de la côte Châlonnaise, un Macon… Mais on peut tout aussi bien tester différents crus de Chablis, voir choisir de déguster un même Grand Cru (Grenouilles pour rester dans la région), au travers du travail des différentes maisons le produisant (Jadot, La Chablisienne, William Fèvre…) Plus la région est réduite, et plus les différences entre les vins seront nuancées. Les bouteilles seront évidemment plus difficiles à trouver (allez demander des Saint Julien de 5 ou 6 différents châteaux à votre caviste pour voir…)

Les cépages : unis dans la diversité

Très à la mode et facile à organiser depuis que les cavistes de France et de Navarre proposent des sélections de vins étrangers correctes. Deux types de dégustations possibles : un cépage unique ou un tour d’horizon des différents cépages. Dans le premier cas, vous choisissez un cépage international, par exemple le chardonnay (parce qui si vous prenez la Négrette, près de Fronton, ça va être plus difficile…) et vous faites une comparaison de différents vins de chardonnay de différentes régions : Marlborough en Nouvelle-Zélande, Nappa Valley, Bourgogne, Languedoc-Roussillon, et Malleco Valley au Chili. Vous pouvez sinon opter pour le choix de différentes appellations monocépages. Une idée, hercher les vins de cépages moins connus, comme le Romorantin, le fer servadou, le Macabeu…

La dégustation d’un domaine

Sympathique quand on visite les routes des vins, la dégustation d’un domaine permet de se faire une idée sur la gamme d’un producteur. Plus difficile à organiser chez soit, sauf chez certains cavistes, qui aiment à proposer l’ensemble de la gamme d’un domaine dont ils se font le porte-parole. Vous trouverez sans mal, chez nombre de vignerons, 2 ou 3 vins rouges, un ou 2 blancs, et qui 1 rosé, qui un liquoreux pour terminer. Mieux vaut avoir rencontré le vigneron sur un salon ou dans ses vignes pour  avoir des éléments sur sa façon de travailler (en bio par exemple), le choix de ses cuvées…

La dégustation verticale : un même vin au cours des millésimes

Si vous souhaitez épater vos convives, en leur permettant ensuite de briller dans les dîners en ville, la verticale est Le thème de choix. En effet, il s’agit de comparer l’évolution d’un même vin (par exemple, Château d’Yquem) au cours des ans. Evidemment, si l’on a moins de 10.000 euros à consacrer à la soirée, on peut choisir un domaine plus accessible, il convient cependant de vérifier que le domaine a assez d’ancienneté pour que la cuvée phare du domaine garde la même philosophie depuis quelques années. Plus difficile à organiser, car il faudra avoir une cave bien garnie, ou passer souvent visiter un domaine que l’on aimerait découvrir et faire découvrir. Bien organisée, cette dégustation procure l’immense plaisir de remonter le temps au travers des bouteilles dégustée, si vous avez le vigneron sous la main, c’est encore mieux !

Oenologue et Ingénieur agronome de formation, expert de la dégustation, j'ai créé l'école de dégustation Oenovino. Ce blog est une façon de partager avec un peu d'humour et de légèreté des informations sur le vin et la dégustation. Bienvenue à vous !

Vous aimerez certainement :

2 comments
  1. […] de vin, d’une soirée entre potes autour de plusieurs bouteilles ? Oui. Mais ras-le-bol des soirées classiques autour d’un cépage, ou de la énième verticale de Chasse Spleen… Et puis certains de vos convives préfèrent les […]

  2. […] This post was Twitted by Oenovino_ […]

Les commentaires sont clos.