Avec la Winista, ils inventent le vin en capsules !

Le prototype de la Winista, première machine à servir le vin en capsules déshydratées (DR.)

Le prototype de la Winista, première machine à servir le vin en capsules déshydratées (DR.)

Outre Atlantique, au pays de Barefoot wines et de Coravin, les innovations marketing s’enchaînent pour bousculer le Mondovino. Dernier projet à voir le jour, lancé par une jeune start-up de jeunes cadres de l’agroalimentaire, le vin en capsules ! Avec Winista, et la possibilité de servir du vin au verre à partir de simples capsules de vins déshydratés, l’équipe de Pimp My Wine (génial comme nom de compagnie !) veut faciliter l’approche du vin, de façon décomplexée. Du vin en capsules ? Wine else ? Continuer la lecture

Publié dans Actu, marketing du vin | Marqué avec , , , , , | 6 commentaires

Le vigneron nature est-il poilu ? la réponse, dans Tronches de vin 2

Tronches de vin 2, le guide des vins qui ont d'la gueule

Tronches de vin 2, le guide des vins qui ont d’la gueule

Une légende tenace dépeint les vignerons naturels comme des êtres farouches et sauvages, à peine vêtus de gilets en peau de chèvre retroussée, arborant des faces hirsutes au poil embroussaillé. Ils vivraient d’ailleurs au rythme des saisons, de jours fruits en jours racines, se nourrissant de glands et de de corne de bouse séchée… Quelle part de vérité ? Mais qui sont-ils vraiment ? D’ailleurs, David Vincent les a-t-il réellement vus ? Continuer la lecture

Publié dans Vignobles et terroirs, Vin&littérature | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

VDV #71 – Mots du vin : le gras

"That winebag! That winevat! That king of paunches" (tiré de l'Opéra de Verdi, Falstaff - .DR)

« That winebag! That winevat! That king of paunches » (tiré de l’Opéra de Verdi, Falstaff – .DR)

De nos jours, encenser gras et vin, dans un même billet, tiendrait presque de la provocation. Oui, le vin, grâce à son acidité naturelle, est le plus excellent partenaire de la gastronomie grasse et savoureuse. Aimer manger, aimer le goût, c’est donc aimer le gras de qualité, et son compagnon de tablée, la dive bouteille. Gras et vin sont donc intimement liés ; d’ailleurs, ne dit-on pas « se graisser le toboggan », quand l’on boit du vin à grandes lampées ? Mais si les vins sont acides, pourquoi dit-on , au sujet de certains d’entre eux qu’ils ont du gras ? Continuer la lecture

Publié dans Secrets du vin, vocabulaire de la dégustation | Marqué avec , | Un commentaire

Les vignes du Clos Montmartre, en route vers la qualité ?

Avant, les vignes de Montmartre étaient en Noir & Blanc, mais ça c'était avant.

Avant, les vignes de Montmartre étaient en Noir & Blanc, mais ça c’était avant.

On aime à se moquer du vin aigrelet de la butte Montmartre, élaboré à partir des maigres pieds de vignes poussant dans le petit jardin du célèbre quartier parisien, face au restaurant le Lapin Agile. Depuis 1933, ce petit clos de quelques 2000 ceps est l’un des derniers vestiges du passé viticole de Paris et d’Ile-de-France. A l’occasion des vendanges du millésime 2014, le Clos cherche à passer un cap et embrasse la mode avec la sortie d’un vin désormais décliné en rosé. Halte à la piquette, vivent les paillettes ! Continuer la lecture

Publié dans Culture vin, Vignobles et terroirs | Marqué avec , , , , , , , , | 3 commentaires

Microcosmos : un chai urbain à Marseille, Peuchère !

barrique-microcosmos-chai-urbain

Microcosmos, à Marseille, le premier chai urbain de France (Urban Winery disent les ricains)

Les habitants de Marseille, ou Massalia, connaissent le vin depuis environ 600 ans avant notre ère. Pourtant, progressivement, la croissance urbaine a repoussé de plus en plus loin les vignes qui couvraient auparavant les collines de la cité, descendant jadis jusqu’au vieux port. Mais depuis peu, Fabienne et Lukas Völlmy, un couple d’amoureux du vin et de la cité phocéenne, tente de faire revivre ce passé grisant. C’est ainsi qu’ils ont créé le premier micro chai urbain de Marseille : Microcosmos. Il eut été dommage d’abandonner aux historiens une tradition plus vieille que la France elle-même ! Continuer la lecture

Publié dans Culture vin, Vignobles et terroirs | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Le Champagne rosé, hype depuis plus de 250 ans

 «

« Le champagne est le seul vin qui laisse la femme belle après boire»… attribué à la Pompadour, égérie des équipes marketing des Maisons de Champagne depuis plus de 250 ans. (Image du film Marie-Antoinette. DR)

Le sein mutin de la Pompadour aurait inspiré le galbe des premières coupes à Champagne, à une époque où, dans la Haute, on savait s’amuser. Le Champagne vivait, en ce début du XVIIIème siècle, ces premières années de faste, jamais démenties depuis. Mais les belles des plus grandes cours d’Europe succombaient-elles au marketing du rosé girly, et d’ailleurs le buvaient-elles « on the rocks » avec des glaçons ? Continuer la lecture

Publié dans Culture vin, marketing du vin | Marqué avec , , | Un commentaire